Accueil

Non aux élevages intensifs des poules pondeuses en cages !!!

Les adoptions :

ROMEDENNE Ferme snauwaert Rue de Haut Mont 26 5600 Romedenne Contact: Amélie & Olivier 0473/20.53.20 Prix: 2,50-€/poule Quand : à partir du 1er décembre uniquement sur RDV Munissez-vous de cartons assez grands et avec des ouvertures pour que les poules puissent respirer ! Attention souvent il y a aussi quelques coqs à ...
Lire La Suite

BILZEN Rehagestraat 30b Contact: 0495/53.61.62 Prix: 2,50-€/poule Quand : du 1er au 10 novembre uniquement sur RDV Munissez-vous de cartons assez grands et avec des ouvertures pour que les poules puissent respirer ! Attention souvent il y a aussi quelques coqs à sauver. C'est l'occasion ! Important : dès l'adoption et avant ...
Lire La Suite

SILENRIEUX Où ? 5630 Silenrieux, rue de la Pisselotte, 2 Qui ? 2.800 Poules plein air label rouge Quand ? jusqu'au 10 novembre sur réservation uniquement Prix ? à demander à la réservation Contact ? Mr Fagnart: 0497/90.93.50 Munissez-vous de cartons assez grands et avec des ouvertures pour que les poules puissent respirer ! Attention ...
Lire La Suite

Les infos de la ferme :

Avant le prochain massacre de Kapparot : 

Ensemble, agissons pour que le respect des animaux devienne la norme !

Dans notre ferme, les poules vivent heureuses, a l'air libre, nourries de graines de première qualité, de vers de terre et de pain.

Notre ASBL refuse le non respect de l'animal et s'oppose à cette production d'animal-machine. Durant plus de 20 ans, notre ferme a accueilli des milliers de poules en provenance de l'industrie des œufs, mais également des poules maltraitées par des particuliers ou des mouvements de jeunesse. Notre ferme est également un refuge où l'on trouve chats, chiens, canards, chevaux, oies, coqs,....

Ne sachant accueillir toute la misère du monde, notre activité évolue. Parce que nos hommes politiques n'ont pas la volonté de faire supprimer les batteries et se complaisent derrière le parapluie financier, nous agissons maintenant directement auprès de l'industrie alimentaire qui reste le problème numéro un en matière d'utilisation d’œuf de poule de batterie.

Une, parmi les dizaines de milliers de poules sauvées par notre association.

Il est également possible de sauver des poules en tapant sur Google : "poule à donner".

    Dans tous les cas de figure, il subsiste le problème

  • - du débecquage (méthode brutale qui consiste à couper à vif la pointe du bec des poussins)
  • - des poussins mâles qui sont broyés ou gazés à la naissance car il ne donnera pas assez de viande (souche différente pour la poule pondeuse et le poulet de chair)
  • - de la fin de vie donnée de manière précoce après 1 année de ponte, alors que la poule à une espérance de vie d'une dizaine d'années

Merci à ceux qui ont pu sauver quelques poules de cet enfer qu’est l’élevage en batterie (code 3 sur les œufs).

Ce jour vers 16h le camion arrivait avec “L’EQUIPE” qui doit tirer les poules des cages. Mes pensées vont vers celles qui vont être assassinées cette nuit après avoir subi 18 mois d’élevage en cage. Arrachées sans ménagement par les pattes par ces brutes (la douceur elles n’ont jamais connu), elles essaient de fuir par désespoir mais en vain ... Jetées comme des déchets dans des paniers, à jeun depuis 48h (pour ne pas salir les paniers) elles attendent leur mort programmée.

Elles tremblent de peur mais ils s’en foutent ; ces déchets doivent partir car les autres (les jeunes) attendent et doivent les remplacer. Comment peut-on produire comme cela? Peut-être un jour ces S... se retrouveront devant celles qu’ils ont exploitées et qu’à leur tour ils subiront le même sort! Mais les animaux leur pardonneront car ils sont bons.

Maryse Borremans

LES POULES HEUREUSES SOUTIENNENT :

Ces chaines de magasins sont à privilégier car les produits alimentaires(gâteaux, biscuits, mayonnaises etc...) fabriqués pour leurs marques propres sont réalisés uniquement avec des œufs en provenance de plein air code 1 ou au sol code 2.

la barbarie des élevages en cage code 3 ,ne figure plus au menu de ces enseignes. Si tous les magasins agissaient ainsi, cela finirait par stopper les saloperies de batterie(code 3)

N’hésitez pas à écrire aux grandes surfaces afin de demander la suppression de l’emploi des œufs de batterie (code 3) dans leurs préparations.

Vous pouvez prendre modèle sur texte suivant:
"Par la présente, client(e) en vos magasins je vous demande instamment de ne plus employer des œufs en provenance de batterie code 3 dans toutes vos propres préparations"


 

Une vidéo qui nous tient particulièrement à cœur et qui présente une opération de sauvetage réalisée en collaboration avec l'association Farm Sanctuary.