Soutenez l'association... Découvrez le matériel OMLET
Les scouts et les poules

Quel est le problème?

En 2013, notre association avait reçu une plainte émanant de parents de scouts de Tilff dont le camp se trouvait à Verlaine/Hamoir. En effet, 5 malheureuses volailles (2 poules et 3 coqs) avaient été amenés lors de l’installation du camp, allaient servir à différents jeux de scouts et devaient être mises à mort par les scouts eux-mêmes, à la fin du camp.

Ces animaux étaient détenus dans des conditions déplorables, pas d’abri pour se protéger des prédateurs, du soleil, de la pluie. Un « enclos » avait été réalisé en catastrophe par des parents qui s’étaient émus des conditions d’hébergement des animaux qui étaient simplement déposés par les scouts dans un trou recouvert de branchages.

Notre intervention

Après notre intervention, la poule était protégée du soleil. C'était loin d'être suffisant
L'enclos de fortune des réalisé à la hâte par les scouts

Les poules servaient de poubelle et la nourriture jonchait le sol, aux coté des excréments des volailles.

Notre association a finalement acheté les poules à prix d’or afin de les sauver de cet environnement malheureux.

Nous avions alors écrit à la Fédération des scouts afin de lui demander de mettre fin à ces infractions au bien-être animal.

"Madame, Monsieur,
Nous vous revenons une fois de plus concernant les faits qui se déroulent régulièrement dans les camps scouts.
Pour rappel, en 2013 (déjà 8 ans que votre silence fait du bruit), nous avions reçu une plainte émanant de parents de scouts de Tilff dont le camp se trouvait à Verlaine. Cinq volailles y étaient détenues dans des conditions inacceptables, afin de servir de souffre-douleur aux scouts. Les poules servaient de poubelle (sic) et la nourriture jonchait le sol, aux côtés des excréments. Ces volailles auraient dû être tuées à la fin du camps par des enfants inexpérimentés, si nous ne les avions pas sauvées in extremis.

Nous vous rappelons que des volailles n’ont rien à faire dans les camps: ce ne sont pas de jouets! Ce sont des êtres vivants sensibles qui ressentent la peur et la douleur. Le prétexte des oeufs ne tient pas (il faudrait des dizaines de poules par camps!).
Enfin, la mise à mort d’animaux hors abattoir est interdite par la loi.
Pour rappel, voici le lien vers le code du bien-être animal: http://bienetreanimal.wallonie.be/files/documents/BEA-code-web.pdf
Soyez fiers d’être scouts et propagez les vraies valeurs du scoutisme: la solidarité, l’entraide et le respect.
Nous vous demandons d’interdire ces pratiques au sein des camps, ou de rappeler leur interdiction, et de veiller à ce que cela ne se produise pas/plus.
Le cas échéant, nous porterons plainte si nous le devions.
Vous remerciant de votre réponse, nous vous souhaitons bonne réception de la présente."

Voici la réponse de la Fédération:

« Si on s’en tient à la loi, rien n’interdit d’avoir des animaux dans un camp, et il n’est pas non plus interdit de les manger», explique-t-on à la Fédération des scouts Baden Powell de Belgique.

«Rien n’interdit d’avoir des poules à la maison et de les tuer soi-même pour les consommer. Si c’est fait dans les mêmes conditions au camp, dans les règles et le respect des animaux, pourquoi pas?»

Et les chefs apprennent-ils ces «règles» en formation? «Non, mais on ne leur apprend pas non plus comment nettoyer les poireaux!», rétorque la Fédé.

Et de conclure: «Dans le cas l’été dernier à Hamoir, aucune mauvaise intention des chefs n’a été démontrée. Les poules étaient encore vivantes, rien ne dit qu’ils les auraient mal tuées.»


Depuis...

Depuis, chaque année, nous envoyons un courrier à la fédération des scouts afin de lui demander de mettre fin à ces infractions au bien-être animal. Copie est aussi adressée au Ministre du bien-être animal et à l’Afsca. La fédération n'a plus jamais répondu...


Ce que vous pouvez faire

Ce que vous pouvez faire
Nous demandons aux amis des animaux d’être vigilants. Si vous avez connaissance de l’installation d’un camp scout, nous vous demandons d’aller voir dans ces camps en juillet, si des animaux s’y trouvent et dans quelles conditions de détention ceux-ci sont détenus; ceci, afin que nous puissions déposer plainte auprès du service bien-être des animaux.

Contactez nous au 0494/928 906

JADS Development 2022 - www.jads.be | Sitemap