Le débecquage.

Vous aimerez aussi...

2 réponses

  1. Gnonhossou emmanuel dit :

    Je valide

  2. Axelle Vandenbussche dit :

    C’est une pratique sordide qui incite la continuité d’un abattage massif avec des élevages tout simplement cruels.
    La consommation de viande devrait être autorisée au minimum si elle ne néglige pas le respect et les conditions de vie de l’animal en élevage.
    Honorer le réel cadeau de sa vie par du respect à son égard tout au long de son existence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *