Soutenez l'association... Découvrez le matériel OMLET
Ce monde est-il fou?

Plainte de Gaïa - août 2017

Nous soutenons Gaia concernant la plainte déposée à l’encontre d’un éleveur pour maltraitance animale envers des poules pondeuses.

Les poules ne devaient en aucun cas être gazées car elles n’étaient pas malades, elles ont juste été en contact avec l’insecticide controversé. Selon certains scientifiques Le fipronil «semble être éliminé assez rapidement» par l’organisme, «il est peu probable qu’il s’accumule de façon importante au fil du temps».

Mais pour cet aviculteur et autres agriculteurs, il est plus facile de tuer leurs animaux afin de toucher des primes prévues par l’Europe en cas de problème plutôt que de laisser les poules en quarantaine en attendant de pouvoir remettre les œufs dans le circuit commercial lorsque ceux-ci seront à nouveau exempts de résidus de fipronil.

Photo ci-contre: Crise de la dioxine. Cette poule se retrouve là alors qu’elle aurait du être morte.

Ne serait-ce pas faire preuve d’humanité et de logique que d’aider financièrement un aviculteur pour qu’il continue à s’occuper de ses poules dans l’attente de retrouver des œufs conformes aux normes de santé publique plutôt que de l’aider financièrement à … tuer ses animaux afin de redémarrer un nouveau cheptel ?

Les médias ne cessent de nous rassurer, le seuil n’est pas dépassé (rappelons qu’il existe un seuil à ne pas dépasser pour un produit interdit; c’est un peu comme si on pouvait prendre l’autoroute à contresens mais pas à plus de 30 km/h!), mais toute l’Europe parle de cette crise sanitaire, les ministres s’invectivent, on tue des poules, on détruit des œufs…

Notre intuition nous chatouille, y aurait-il un agenda caché ? Une autre finalité ? Y avait-il surproduction ? L’avenir nous le dira…. ou pas !

JADS Development 2022 - www.jads.be | Sitemap