L'histoire de Didi... Découvrez le sauvetage
Les vers

Quels vers?

Il est presque impossible d’éviter les parasites internes quand on élève un animal en milieu restreint, mais on peut les limiter. Une poule parasitée peut ne pas montrer de symptômes pendant des mois, maigrir sans que l’on s’en aperçoive, et finir par mourir.

C’est pourquoi il est important de vermifuger au moins deux fois par an, et d’agir en prévention. 

Les ASCARIS sont les vers (ronds) les plus fréquents et les plus faciles à éliminer. Ils mesurent de 3 à 7 cm pour un diamètre de 1 à 2 mm. On peut en voir dans les fientes après leur élimination.

Les HETERAKIS sont des vers ronds et mesurent de 1 à 2,5 cm pour un diamètre inférieur à 1 mm. On le retrouve souvent dans les caecums.

Les CAPILLAIRES sont des vers ronds et mesurent de 1 à 1,8 cm, ils sont difficiles à voir à l’œil nu. Leur aspect est celui d’un cheveu. C’est un parasite de l’intestin mais aussi du jabot.

Les TENIAS sont des vers plats et mesurent de quelques millimètres à plusieurs centimètres, selon les espèces. Bien souvent, ils sont scindés en anneaux. Les ténias se fixent à la paroi intestinale.

Les SYNGAMOSES sont d’autres vers, hôtes indésirables de la trachée, provoquant des problèmes respiratoires importants entraînant la mort à plus ou moins longue échéance. Les symptômes de la syngamose sont assez reconnaissables : le sujet atteint a du mal à respirer, il lève la tête pratiquement en permanence comme pour chercher de l’air. Il est possible de percevoir un sifflement assez caractéristique. À la longue, il meurt par suffocation lorsque les parasites sont en quantité trop nombreuse. 

Symptômes et mode de contamination

- La diarrhée avec un aspect mousseux et jaunâtre.
- La baisse de ponte
- L’amaigrissement  
- L’anémie 

Contamination

Les vers pondent des œufs qui sont évacués avec les fientes dans le sol, l’humidité favorisant leur survie. Les larves se développent très rapidement, dans un laps de temps variant de 10 jours à 1 mois.

Quand une poule avale une larve en picorant sur le parcours, un nouveau ver se développe dans la poule, et le cycle continue… La contamination entre tous les sujets d’un groupe est donc vraiment très rapide (de l’ordre de 1 mois), d’autant que les vers restent dans le sol pendant des mois. Il est pratiquement impossible de s’en débarrasser à moins de traiter le sol avec des produits à base de sulfate de cuivre. La rotation des parcours est un aussi un moyen qui permet de minimiser ces risques en assurant naturellement un nettoyage du sol, et un renouvellement des ressources naturelles.

Important

Il est indispensable de traiter tous vos sujets en même temps contre les parasites internes. Seul le ténia, qui a un cycle indirect, ne peut pas contaminer une autre poule. Pour que le ténia puisse parasiter une poule, il faut que celle-ci ait picoré un ver de terre ou une limace, eux-mêmes déjà infestés par une larve de ténia.
Un enclos boueux, une alimentation déséquilibrée, une hygiène insuffisante, un espace de vie trop restreint, sont autant de facteurs qui favorisent la présence et le développement des parasites au sein d’une petite basse-cour.

Traitement

Teniverm 0.5 à commander en pharmacie: une gélule 0.5 à donner par 500g de poule, directement au bec.

Ou

Capizol, à mettre dans l'eau de boisson mais c'est moins efficace car cela dépend de la quantité d'eau bue par chaque poule chaque jour.

JADS Development 2022 - www.jads.be | Sitemap