Soutenez l'association... Découvrez le matériel OMLET
Camps Scouts 2021

Depuis plusieurs années, nous dénonçons les faits de maltraitance subis par des volailles lors des camps scouts. En effet, ces malheureux animaux servent d’amusement pour des jeux divers et sont également mis à mort à la fin des camps scouts.

Cette année, nous avons à nouveau envoyé un courrier à la fédération des scouts afin de lui demander de mettre fin à ces infractions au bien-être animal.

Nous demandons aux amis des animaux d’être vigilants. Si vous avez connaissance de l’installation d’un camp scout, nous vous demandons d’aller voir dans ces camps en juillet, si des animaux s’y trouvent et dans quelles conditions de détention ceux-ci sont détenus; ceci, afin que nous puissions déposer plainte auprès du service bien-être des animaux.

Contactez nous au 0494/928 906

Voici la lettre envoyée cette année

Madame, Monsieur,
Nous vous revenons une fois de plus concernant les faits qui se déroulent régulièrement dans les camps scouts.
Pour rappel, en 2013 (déjà 8 ans que votre silence fait du bruit), nous avions reçu une plainte émanant de parents de scouts de Tilff dont le camp se trouvait à Verlaine. Cinq volailles y étaient détenues dans des conditions inacceptables, afin de servir de souffre-douleur aux scouts. Les poules servaient de poubelle (sic) et la nourriture jonchait le sol, aux côtés des excréments. Ces volailles auraient dû être tuées à la fin du camps par des enfants inexpérimentés, si nous ne les avions pas sauvées in extremis.
Nous vous rappelons que des volailles n'ont rien à faire dans les camps: ce ne sont pas de jouets! Ce sont des êtres vivants sensibles qui ressentent la peur et la douleur. Le prétexte des oeufs ne tient pas (il faudrait des dizaines de poules par camps!).
Enfin, la mise à mort d'animaux hors abattoir est interdite par la loi.
Soyez fiers d'être scouts et propagez les vraies valeurs du scoutisme: la solidarité, l'entraide et le respect.
Nous vous demandons d’interdire ces pratiques au sein des camps, ou de rappeler leur interdiction, et de veiller à ce que cela ne se produise pas/plus.
Le cas échéant, nous porterons plainte si nous le devions.
Vous remerciant de votre réponse, nous vous souhaitons bonne réception de la présente.

La réponse?

Le silence!
Aucune réaction, tout le monde s'en fout!

JADS Development 2022 - www.jads.be | Sitemap