L'histoire de Didi... Découvrez le sauvetage
Kapparot 2018

Notre action

Voici la lettre envoyée en février 2018 par notre association à: Congrégation Israëlite Sépharade D'Uccle-Forest; Communauté Israëlite de Bruxelles; Communauté Israëlite Sépharade de Bruxelles; Communauté Israëlite Orthodoxe; Communauté Israëlite D’Uccle- Forest; Communauté Israélite Libérale de Belgique ; Communauté israélite de Bruxelles; Synagogue Beth Midrach; Communauté israélite Sépharade de Bruxelles; Communauté israélite de Waterloo; Synagogue Beth Israel; Ambassade et consulat d'Israël; Consistoire central israélite de Bruxelles; Oratoire de l'Aéroport Bruxelles National ; Synagogue Beit Ytzhak; Synagogue Habad; Synagogue Or-Ha'yim; Oratoire de Molenbeek ; Congrégation Sépharade d'Uccle; Ministre Bien-être animal wallon; Ministre Bien-être animal Bruxellois; Ministre Bien-être animal Flamand; Service qualité bien être animal.

Les réponses

Et la réponse reçue de la Communauté Israëlite Libérale de Belgique le même jour:
Chère Madame Borremans,
Nous avons bien réceptionné vos deux courriers et vous en remercions.
La pratique que vous décrivez est, à nos yeux, en tant que communauté israélite de la mouvance libérale, parfaitement intolérable et rétrograde.
Nous partageons votre légitime indignation et vous assurons qu'aucune pratique de ce type n'a jamais lieu chez nous.
Le combat pour la reconnaissance du respect dû au monde animal fait partie de nos missions. Mais comme vous le savez bien, conscientiser le plus grand nombre à certaines problématiques demande beaucoup de temps et d'efforts d'éducation.
Ainsi, par exemple, nous bannissons dans nos locaux toute viande de mammifère, et ce qu'elle soit estampillée "kacher" ou pas (c'est à dire que nous nous interdisons de consommer même les viandes autorisées).
Et ce afin d'encourager des habitudes alimentaires plus respectueuses de l'environnement.
Nous espérons que cette réponse peut vous satisfaire.
Nous ne sommes pas en mesure de parler au nom des autres communautés de Belgique, dont les pratiques et les sensibilités peuvent différer, même si nous espérons que le débat va aller dans un sens favorable à celui du bien-être animal en général.
Bien cordialement


La réponse reçue de bien-être animal à Namur le 24 août 2018
Mme Borremans,
Nous accusons bonne réception de la copie de votre courrier adressé aux autorités juives concernant le Kapparot 2018.
D'après les données en notre possession, il s'agit d'une coutume peu suivie dans notre pays et uniquement par la branche ultra-orthodoxe.
Si vous constatiez de tels faits de maltraitance, je vous propose propose de contacter la police qui, le cas échéant, fera appel au service de contrôle bien-être animal via leur service de permanence
.

Quant à la ministre bruxelloise en charge du bien-être animal... Sa réponse nous laisse dubitatifs...

JADS Development 2022 - www.jads.be | Sitemap